Quel est l’impact du RGPD sur le SEO ?

Quel est l’impact du RGPD sur le SEO ?

Meilleur Référencement – Depuis le 25 mai 2018, chaque organisme doit être en conformité avec le RGPD. Et cela vaut aussi pour votre site internet ! Pour les experts du référencement naturel une question se pose : est-ce que le RGPD a un impact sur le SEO de son site web ? Si oui, quel est l’impact et comment éviter la perte de position de son site, tout en restant conforme au nouveau règlement européen ?


Qu’est-ce qu’une donnée personnelle ?

Avant d’aller plus loin pour établir si le RGPD impacte le référencement naturel, la première question à se poser est : « Qu’est-ce qu’une donnée personnelle ? ».

Voici la description que donne le texte du Règlement Général de la Protection des Données :

«Données à caractère personnel», toute information se rapportant à une personne physique identifiée ou identifiable (ci-après dénommée «personne concernée») ; est réputée être une «personne physique identifiable» une personne physique qui peut être identifiée, directement ou indirectement, notamment par référence à un identifiant, tel qu’un nom, un numéro d’identification, des données de localisation, un identifiant en ligne, ou à un ou plusieurs éléments spécifiques propres à son identité physique, physiologique, génétique, psychique, économique, culturelle ou sociale;

Règlement (UE) 2016/679 – CHAPITRE I, Article 4

En somme, une donnée personnelle est une information qui permet d’identifier une personne physique directement ou indirectement. Par exemple, un nom, un numéro de téléphone, des données de localisation, etc… Dès l’instant qu’une donnée permet d’identifier une personne, il faudra que son traitement soit en application avec le RGPD (ou GDPR).

Quels sont les différents impacts du RGPD sur le SEO

A première vue, l’impact du RGPD sur le référencement naturel est très faible. Mais attention ! Même si les experts SEO n’utilisent pas de données personnelles pour optimiser les sites internet, nous sommes amenés à utiliser des outils ou des bases de données qui font appel ou contiennent des données personnelles, comme les logs serveurs ou l’utilisation de web analytics (ex : Google Analytics ou Matomo).

La mise en conformité RGPD de son site internet peut avoir des conséquences sur les indicateurs de performance du site web. En effet, vous serez peut être amené à demander le consentement des internautes, si vous utilisez des outils tel que Google Analytics.

Pourquoi le RGPD impacte-il le référencement naturel ?

Le SEO évolue avec les nouvelles normes du web. Si aujourd’hui la mise en conformité RGPD de votre site internet peut, de manière extrêmement faible, impacter son positionnement dans les moteurs de recherche (notamment avec les pop-up), il est fort à parier que ce ne sera plus le cas demain. A l’instar du HTTPS, le RGPD pourrait devenir un critère de classement.

Dans le cas du HTTPS, il n’était pas un critère de positionnement au début, mais on a assez vite constaté que le HTTPS pouvait booster le positionnement d’un site internet. De plus, Google Chrome met aujourd’hui bien en évidence les sites qui ne sont pas en HTTPS en tant que site non-sécurisé. Il peut être donc à prévoir, dans le futur, qu’un site non-conforme RGPD serait donc non-sécurisé pour le moteur de recherche. Ce qui ferait du RGPD un critère de positionnement. Mais rien n’est jamais sûr avec les moteurs de recherche.

Lorsque vous appliquez le RGPD à votre site internet, vérifiez bien que l’accès au contenu par les bots peut toujours se faire. En effet, l’intégration d’une bannière ou de pop-up mal paramétrées, peut entrainer l’illisibilité du contenu pour les bots. Et dans ce cas-là, une perte de position.

Quelles sont les différentes mesures à mettre en place pour que le RGPD n’impacte pas négativement le SEO de mon site ?

Les personnes en charge du RGPD, du SEO et du marketing dans votre entreprise, doivent plus que jamais travailler main dans la main. En effet, cela permet de prendre en compte, dès l’élaboration d’un projet, toutes les contraintes et prérogatives des 3 corps de métiers, afin que l’intégration dans le site se fasse correctement. Par exemple pour l’intégration d’un bandeau de gestion de cookies.

De nombreux sites internet ont opté pour une fenêtre pop-up, afin d’indiquer la présence de cookies sur le site internet. Vérifiez bien qu’elle n’empêche pas les bots des moteurs de recherche de scanner votre site internet et que l’affichage sur mobile se fait correctement pour l’internaute.

D’ailleurs, les bandeaux d’affichage de cookies, en haut ou en bas d’une page, sont à privilégier par rapport au pop-up. En effet, il y a également un risque que la pop-up soit considérée comme une publicité par le moteur de recherche, notamment si elle est mal paramétrée.

Pour contrer les impacts négatifs du RGPD sur le SEO de votre site internet, il est important que la personne en charge de la conformité au RGPD dans votre entreprise (exemple : DPO), l’expert SEO, le référent marketing, travaillent ensemble pour chaque prérogative de leur métier respectif dès le début d’un projet. On peut penser que, comme pour le HTTPS, la mise en conformité RGPD d’un site internet devienne dans le futur, un critère de positionnement pour les moteurs de recherche.

En conclusion, l’impact du RGPD sur le référencement naturel est très faible. La mise en conformité RGPD d’un site internet peut toutefois entraîner une baisse de positionnement du site web, notamment dans le cas où le site ne peut plus être crawlé convenablement par les bots ; et une baisse des indicateurs de performance, notamment avec la demande de consentement à l’utilisateur sur l’utilisation de Google Analytics.

Lire aussi : Joomla et le référencement naturel

Fermer le panneau